L’impuissance face à l’insomnie : le cas de Pierre – Stéphane Migneault, psychologue

L’impuissance face à l’insomnie : le cas de Pierre

Pierre, un professionnel de la santé, vivait des difficultés de sommeil depuis fort longtemps. En fait, il avait surtout du mal à s’endormir et à se rendormir en cas de réveil nocturne. Les principales conséquences côté travail : fatigue et difficultés de concentration le lendemain d’une mauvaise nuit de sommeil. Comment l’EMT (eye movement technique) a-t-elle aidé cet homme à mieux faire face à son insomnie?

Comme beaucoup d’insomniaques, Pierre craignait d’avoir de la difficulté à dormir et de ressentir de la fatigue le lendemain. Je lui ai alors proposé de travailler sur cette crainte. Il était d’accord. La cible: «S’il fallait que j’aie de la difficulté à m’endormir cette nuit et que je sois fatigué demain.» Ce scénario suscitait un sentiment d’impuissance qu’il estimait intense à 7/10. Au thorax, il éprouvait une sensation d’oppression.

Au cours de la 1re série de tapping bilatéral, il s’est souvenu de ses pensées habituelles au moment du coucher. Un sentiment de frustration accompagnait ces pensées. Il appréhendait les grosses journées de consultation (ex.: 8 clients par jour). De la colère a alors monté en lui. Au terme de la première série de tapping, son sentiment d’impuissance était aussi intense qu’au début: 7/10. Nous avons enchaîné avec une autre série.

Au cours de la 2e série, elle a commencé à dédramatiser la situation: « Ça me semble plus banal mon insomnie. Je suis habitué de vivre avec ce problème. J’arrive à travailler malgré tout. Ce n’est pas si grave. » Il avait senti sa colère et sa frustration s’estomper. Il se sentait plus détendu qu’au début. Son sentiment d’impuissance avait diminué en intensité: 5/10.

Au cours de la 3e série, il a trouvé une solution : « Ce n’est pas si grave, je peux annuler un ou des rendez-vous au besoin. » Une autre solution lui était venue en tête : méditer ou penser à son projet. Il avait ressenti un lâcher prise s’installer en lui: « Fuck l’insomnie! », a-t-il lancé! Il s’était même senti somnolent et détendu vers la fin de cette série de tapping. Le sentiment d’impuissance continuait de s’atténuer : 2,5/10.

Au cours de la 4e série, il a été surpris par un point de vue inattendu: «L’insomnie m’est presque utile: c’est à ce moment que j’ai des idées pour le livre que je désire écrire». Il a trouvé une solution: garder un calepin tout près de lui pour prendre des notes la nuit. Il avait le sentiment qu’il ne perdrait plus son temps. Il ressentait à ce moment un mélange d’étonnement et de satisfaction. Son sentiment d’impuissance était presque disparu : 1/10.

J’ai fait avec Pierre un bilan de la séance d’EMT. Il constatait que son point de vue avait changé à 180 degrés. Il s’était aperçu de l’inutilité de lutter contre l’insomnie. Penser avant de dormir lui semblait désormais une chose utile. Il allait maintenant considérer ses pensées comme une introduction au sommeil plutôt que comme un obstacle. Il avait réussi à dédramatiser ses difficultés liées au sommeil; il savait qu’il pouvait composer avec la fatigue. Son sentiment d’impuissance avait fondu comme neige au soleil. Il éprouvait, contre toute attente, une satisfaction intérieure. De mon côté, je constatais qu’il avait trouvé par lui-même plusieurs solutions applicables.

Pour conclure la rencontre, nous avons exécuté une courte série de tapping. Le client devait alors porter son attention sur une pensée positive de son choix. Laquelle a-t-il choisie? « Faire contre mauvaise fortune bon cœur », une expression qui signifie tirer le côté positif d’une situation fâcheuse. Cette série lui a permis de consolider sa décision d’adopter une attitude constructive à l’égard de ses problèmes de sommeil.  

Lors d’un suivi post-EMT, le client a rapporté être moins préoccupé par la question du sommeil. La peur de ne pas dormir était beaucoup moins présente. Il avait cessé de forcer le sommeil, de lutter contre l’insomnie. Il était content de constater sa nouvelle attitude.

Trouver un praticien ou une praticienne EMT

Si vous voulez consulter un praticien ou une praticienne EMT, consultez le bottin EMT. Nombreux sont ceux et celles qui offrent des consultations en ligne (télépratique).

Si vous êtes une ou un professionnel de la santé mentale et que vous souhaitez faire profiter votre clientèle de cette méthode (EMT), inscrivez-vous à l’une des prochaines formations prévues au calendrier.

Sur ce, bonne nuit à tous et à toutes!

Stéphane Migneault
Psychologue, auteur et conférencier

Stéphane Migneault

Stéphane Migneault est psychologue. Il pratique la psychothérapie en bureau privé à Québec. Désireux de contribuer à la prévention des problèmes de santé psychologique, il anime des conférences et ateliers en entreprises, des colloques et des congrès. Il offre aussi de la formation et de la supervision clinique à des professionnels de la santé mentale (psychologues, travailleurs sociaux, sexologues, psychoéducateurs, etc.). Enfin, il a collaboré à l’écriture de deux ouvrages collectifs : Fibromyalgie, quand tu nous tiens! et Fibromyalgie : carnets pratiques. Vous pouvez le suivre sur Facebook et sur LinkedIn. Comme conférencier et auteur, il est apprécié pour sa simplicité, son professionnalisme et l’utilité de ses conseils.

>