La télépratique : drôlement pratique! – Stéphane Migneault, psychologue

La télépratique : drôlement pratique!

Bonne nouvelle: de plus en plus de psychologues, de travailleurs sociaux et d’autres professionnels de la santé mentale offrent les consultations en ligne, aussi appelée télépratique ou téléthérapie. Fort pratique en période de pandémie, où on doit pratiquer la «distanciation sociale». 

Qu’est-ce que ça prend?

La personne cliente doit essentiellement avoir un ordinateur ou une tablette et une caméra. Elle doit aussi avoir accès à une connexion Internet haute vitesse.  

Elle doit aussi se trouver une pièce tranquille, discrète, afin d’assurer la confidentialité.

Des techniques et approches adaptables

Plusieurs techniques et approches de psychothérapie peuvent être utilisées en contexte de téléthérapie. Voici quelques exemples:

Certaines de ces techniques exigeront de légères adaptations.

Qu’en est-il de l’alliance thérapeutique?

Est-il possible de créer une bonne alliance thérapeutique dans le cadre d’une thérapie en ligne? Tout dépend de la façon dont on définit l’alliance thérapeutique.

Selon Barry L. Duncan, psychologue et chercheur étatsunien, l’alliance thérapeutique comporte trois dimensions. Je les résumerais ainsi :

  • Mon thérapeute me comprend (empathie).
  • Mon thérapeute et moi avons un consensus sur l’objectif.
  • Mon thérapeute et moi avons un consensus sur les moyens.

À mon avis, il est tout à fait possible de réunir ces trois conditions dans le cadre d’une téléthérapie. Il s'agit là d'une autre bonne nouvelle!

Pour en savoir plus sur l’alliance thérapeutique, je vous invite à lire mon court article de blogue sur le sujet.

Limites de la télépratique

La télépratique ne convient pas à tout le monde. Et pour diverses raisons, votre psychologue pourrait estimer qu’il est préférable d’attendre d’être en personne pour procéder à telle ou telle intervention clinique.

Par exemple, la ou le professionnel pourrait déconseiller le traitement d'un trouble de stress post-traumatique, en mode télépratique, si ce traitement risquait de susciter des réactions émotionnelles fortes (abréaction). Surtout avec une personne cliente au passé lourd et difficile.

Je vous invite à faire confiance au jugement clinique de votre thérapeute. Le but est de vous aider, pas de vous nuire!

En conclusion

La télépratique s’avère une option à considérer, notamment en période de pandémie. Si vous avez l’intention de consulter un psy, n’hésitez à discuter de l’opportunité de la thérapie en ligne.

Pour prendre rendez-vous avec moi, cliquez ici

Étiez-vous au courant de l’existence de la téléthérapie? Merci de laisser un message ci-dessous.

Stéphane Migneault

Stéphane Migneault est psychologue. Il pratique la psychothérapie en bureau privé à Québec. Désireux de contribuer à la prévention des problèmes de santé psychologique, il anime des conférences et ateliers en entreprises, des colloques et des congrès. Il offre aussi de la formation et de la supervision clinique à des professionnels de la santé mentale (psychologues, travailleurs sociaux, sexologues, psychoéducateurs, etc.). Enfin, il a collaboré à l’écriture de deux ouvrages collectifs : Fibromyalgie, quand tu nous tiens! et Fibromyalgie : carnets pratiques. Vous pouvez le suivre sur Facebook et sur LinkedIn. Comme conférencier et auteur, il est apprécié pour sa simplicité, son professionnalisme et l’utilité de ses conseils.

>