5 TECHNIQUES D’AÏKIDO PSYCHOLOGIQUE POUR SE DÉFENDRE CONTRE LES MANIPULATEURS TOXIQUES

La plupart d’entre nous avons déjà été confrontés à des manipulateurs, que ce soit au travail, au sein de notre famille élargie ou dans notre vie amoureuse. Comment réagir adéquatement à leurs attaques sournoises? Comment se protéger d’eux? Voici quelques principes et techniques de contre-manipulation. Prêt ou prête pour un petit cours d’aïkido psychologique?  

Qu’est-ce qu’un manipulateur?

Avant de parler des techniques d’auto-défense, voyons ensemble quelques-unes des caractéristiques d’un manipulateur. Selon Isabelle Nazare-Aga, psychologue et auteur du livre Les manipulateurs sont parmi nous, le manipulateur…

  • Culpabilise les autres;
  • Se déresponsabilise;
  • Ne communique pas clairement ses sentiments, besoins, demandes et opinions;
  • Répond de manière floue;
  • Modifie ses opinions, comportements ou émotions selon les personnes et circonstances;
  • Fait croire aux autres qu’ils doivent être parfaits, qu’ils doivent tout savoir et qu’ils n’ont pas le droit de changer d’idée;
  • Doute des qualités et compétences des autres et dévalorise;
  • Divise pour mieux régner, sème la zizanie;
  • Se victimise;
  • Fait abstraction des demandes des autres, même s’il prétend s’en occuper;
  • Menace de manière déguisée ou fait du chantage;
  • Est égocentrique;
  • Ne peut supporter la critique;
  • Ne se soucie pas des besoins, droits et désirs d'autrui;
  • Demande ou donne des ordres à la dernière minute;
  • Provoque un état de malaise ou l'impression d'être piégé;
  • Fait faire aux autres des choses qu'ils n'auraient pas faites en temps normal;
  • Etc.

Il ne s’agit là qu’un aperçu des caractéristiques d’un manipulateur. Ce n’est parce qu’une personne présente quelques caractéristiques qu’elle est une manipulatrice. Selon Isabelle Nazare-Aga, il faut au moins 14 caractéristiques.

Deux principes de base : le contrôle émotionnel et l’indifférence

Le manipulateur risque de vous faire perdre vos moyens et le contrôle de vos émotions. Il est important de rester calme et en maîtrise de soi-même. Évitez de tomber dans l’agressivité et l’hostilité en sa présence.  Si vous réagissez par la colère, vous confirmerez au manipulateur qu’il a de l’emprise sur vous. Or ce n’est pas ce que vous voulez!

Un autre principe à retenir, c’est de montrer au manipulateur votre indifférence à ses attaques. Vous verrez ci-après 5 techniques de contre-manipulation traduisant de l’indifférence. Je me suis inspiré des principes proposés par Isabelle Nazare-Aga.

Technique 1: l’humour

L’humour est un outil efficace pour désarçonner votre adversaire! Par exemple, le manipulateur vous reproche d’être «tout le temps» en retard? Répondez-lui avec un léger sourire en finale : «Oui, et ça fait mon charme!». Autre cas : il trouve que vous avez pris du poids? Vous pourriez lui répondre: «C’est voulu: c’est pour mieux flotter à la piscine!» Le manipulateur vous fait des reproches tels que: «Tu ressembles de plus en plus à (ton père/ta mère)»? Lancez-lui en souriant: «Je te remercie du compliment!».

Ne vous gênez pas pour utiliser l’ironie en plus de l’humour. Voici un exemple. Le manipulateur vous fait une prédiction dénigrante: «Si tu me quittes et que tu t’en vas vivre seule en appartement, tu seras incapable d’arriver financièrement!». Répondez-lui: «Tu as des dons de voyance? Je n’étais pas au courant!». Humour et ironie : deux mots clés à retenir.

Technique 2: assumez votre unicité

Le manipulateur tente de vous dévaloriser explicitement ou subtilement? Comment pourriez-vous répliquer sans agressivité? Montrez-lui que vous assumez pleinement votre originalité et votre unicité. Par exemple, s’il vous laisse entendre que votre tenue vestimentaire est démodée, répondez-lui: «Tu sais, j’ai horreur de suivre la mode!».

Une autre mise en situation. Votre enfant dort souvent avec vous dans votre lit. Or votre entourage vous fait sentir mal de cela en vous disant : «Hein? Ton enfant dort avec toi?!». Répliquez avec un léger sourire : «Vous savez bien que je ne fais jamais les choses comme tout le monde!». Ça, c’est de l’aïkido psychologique!  

Technique 3: «c’est ton opinion!» 

Une technique délicieuse : rappelez gentiment à votre interlocuteur que ses déclarations (dénigrantes) et ses «vérités» ne sont que des opinions! Par exemple, le manipulateur vous dit que l’emploi pour lequel vous postulez n’est pas fait pour vous? Répondez-lui, sur un ton indifférent: «C’est ton opinion…». Et s’il vous traite d’égoïste? Pourquoi ne pas lui répondre: «Tu as le droit de le penser»?   Avec des réponses de type «c’est ton opinion», le manipulateur sera déstabilisé!

Technique 4 : s’appuyer sur des principes, proverbes et phrases toutes faites!

Une autre façon de répliquer sans agressivité: miser sur des proverbes, des principes et des phrases toutes faites. Je vous donne des exemples pour illustrer le tout. Le manipulateur jette un coup d’œil à votre travail (ex.: un rapport, une recette) et vous dit: «Ah… Je n’aurais pas fait cela de cette façon…». Vous pourriez lui rappeler un principe général tel que : «Il n’y a pas une seule façon de faire les choses » ou encore «À chacun son style!».

Mise en situation : vous vous offrez un second voyage dans la même année. Votre collègue vous fait un commentaire du style: «Un autre voyage! Il y en qui ne se refusent rien!». Vous pourriez lui servir cette succulente phrase toute faite: «Le bonheur, c’est comme du sucre à la crème: quand on en veut, on s’en fait!» Enfin, si on vous reproche d’être égoïste, libre à vous de rappeler ce principe: «Il y a une différence entre égoïsme et respect de soi et de ses besoins!».

Technique 5 : phrases courtes et vagues 

Le manipulateur vous fait des prédictions catastrophiques? Ne vous épanchez pas! Allez-y short and sweet. S’il lance dans la conversation : «Si tu continues ainsi, personne ne voudra être en couple avec toi!». Vous pourriez lui offrir une réponse vague, courte et pleine d’indifférence: «C’est possible…» ou encore «Cela pourrait en effet arriver!» ou encore «Si tu le dis!». Une autre réponse courte pour clore une discussion : «Ne vous inquiétez pas pour moi!». Ah! Ah! Ah!

En conclusion

Les manipulateurs sont malheureusement parmi nous! Heureusement, vous pouvez recourir à des techniques non violentes pour vous protéger d’eux et les amener à s’éloigner tranquillement de vous. Voici en résumé quelques principes et techniques à retenir : une attitude d’indifférence, la maîtrise de soi, l’humour, la formule «c’est ton opinion», des phrases courtes et vagues, des principes, proverbes et phrases toutes faites. Mettez en application ces stratégies, avec un léger sourire, et vous aurez moins l’impression d’être dominé par les manipulateurs. Je vous souhaite bon succès dans votre pratique de l’aïkido psychologique!

Vous connaissez d’autres façons non agressives de répondre aux personnes manipulatrices? Laissez un commentaire ci-dessous!

Stéphane Migneault

Stéphane Migneault est psychologue. Il pratique la psychothérapie en bureau privé à Québec. Désireux de contribuer à la prévention des problèmes de santé psychologique, il anime des conférences et ateliers en entreprises, des colloques et des congrès. Il offre aussi de la formation et de la supervision clinique à des professionnels de la santé mentale (psychologues, travailleurs sociaux, sexologues, psychoéducateurs, etc.). Enfin, il a collaboré à l’écriture de deux ouvrages collectifs : Fibromyalgie, quand tu nous tiens! et Fibromyalgie : carnets pratiques. Vous pouvez le suivre sur Facebook et sur LinkedIn. Comme conférencier et auteur, il est apprécié pour sa simplicité, son professionnalisme et l’utilité de ses conseils.

>