EMT (Eye movement technique)

Quand on est professionnel de la santé mentale, nous devons parfois, pour ne pas dire souvent, intervenir à l'intérieur d'une douzaine de rencontres. Pourquoi? 

Soit parce que le nombre de séances auquel ont droit les clients est restreint, comme c’est le cas en CLSC ou dans les PAE, soit que les clients, qui paient eux-mêmes leurs séances, sont serrés financièrement.

Donc en quelques séances, on essaie, du mieux qu'on peut, de faire des « miracles », ce qui évidemment n’est pas toujours possible. On a donc avantage à maîtriser des techniques qui apportent des changements rapides, non seulement pour le bénéfice de notre clientèle, mais aussi pour se démarquer comme professionnel.

Je me propose de vous faire découvrir l’EMT (Eye Movement Technique), une méthode qui s’intègre bien dans un contexte de thérapie brève.

Qu'est-ce que l'EMT ?

Il s'agit d'une technique simple qui permet, sans s’épuiser, de gérer les émotions négatives des clients au moyen de stimulations bilatérales rapides semblables à celles utilisées en EMDR (p. ex. : tapotements en alternance sur les genoux, mouvements oculaires). Une séance, rarement plus, suffit pour gérer les émotions négatives associées à une situation (présente ou future) de nature non traumatique. Comme la technique est relativement simple, les thérapeutes peuvent l’enseigner progressivement à leurs clients pour qu’ils puissent l’utiliser de façon autonome en dehors des consultations.

L'EMT a été développée par le psychologue étatsunien Fred Friedberg, Ph.D., au début des années 2000. Dans quels cas sa méthode est-elle utilisable?

Quelles sont les occasions d'utiliser l'EMT?

L’EMT peut être utilisée, par exemple, pour gérer :

  • le stress avant une opération chirurgicale
  • la peur d'attraper la COVID-19 (coronavirus) et d'en mourir
  • la culpabilité d'avoir rompu ou à l'idée de rompre
  • la colère par rapport au comportement d'une personne (patron, collègue, etc.)
  • l'anxiété à l'idée de devoir parler en public
  • la peur de faire de l'insomnie
  • le stress lié à une perte d'emploi ou à un retour au travail
  • l’anxiété avant un examen
  • les craintes associées à la grossesse ou à l'accouchement
  • une inquiétude par rapport aux difficultés d'un proche (enfant, parent, ami)
  • une phobie
  • etc.

L’EMT n’a pas été conçue pour le traitement des souvenirs traumatiques et des symptômes post-traumatiques tels que les flash-back.

À quoi peut-on s'attendre pendant une séance d'EMT?

Règle générale, l’EMT permet de réduire, en moins de 45 minutes, l’intensité d’émotions négatives associées au problème ciblé, mais aussi de susciter des pensées réalistes et nuancées. Assez souvent, les clients trouvent des solutions adaptées à leur problème. Si vous voulez avoir un bon aperçu des effets de l'EMT, lisez ces trois exemples cliniques (cliquez ici)

Comment pouvez-vous maîtriser l'EMT?

J'anime une formation complète sur l'EMT. Elle s'adresse aux professionnels de la santé mentale. Pour en savoir plus sur la formation offerte, cliquez ici

En guise de conclusion

L’EMT est une technique de thérapie brève applicable dans bien des situations. Pour cette raison, ce catalyseur de changement continuera sûrement de susciter un intérêt croissant chez les intervenants psychosociaux à la recherche de techniques de thérapie brève.

 Pour connaître la date des prochaines formations, cliquez ici

>